Rome, la ville éternelle

par Lesvoyagesdoceane
Lesvoyagesdoceane
328 vues

Visiter Rome en 4 jours – Italie Visiter Rome en 4 jours Détail du Carnet de voyage Itinéraire : Paris – Rome Date et Durée du Voyage : dimanche 24 février 2019,…

1

Détail du Carnet de voyage

2

Visiter Rome en 4 jours

Visiter Rome en 4 jours – Italie

Visiter Rome en 4 jours

Détail du Carnet de voyage

  • Itinéraire : Paris – Rome
  • Date et Durée du Voyage : dimanche 24 février 2019, 4 jours
  • Nombre de voyageurs : En Famille
Nicolas Gogol a dit un jour “on tombe amoureux de Rome très lentement, mais c’est pour toujours”. Je n’ai jamais été autant d’accord avec un romancier.

Pour vous mettre dans le contexte, je suis partie à Rome avec ma belle famille pendant 4 jours. Nous étions 8. Nous avons eu la chance de partir fin février, donc hors saison et c’est ce que je vous conseille le plus car nous n’avons pas eu besoin d’attendre des heures sur les lieux touristiques (tout au plus, nous avons attendu 15 minutes).

Bref, voilà mes petits conseils et mes avis sur les lieux, restaurants et autres… C’est parti!

Visiter Rome en 4 jours

Après être enfin arrivé à l’hôtel, nous avons commencé notre visite de Rome. Direction la Piazza Novana avec sa fameuse fontaine Dei Quattro Fiumi sur laquelle on peut trouver une des nombreuses obélisques qui se cache dans toute la ville. Cette fontaine représente allégoriquement les fleuves des grands continents: le Gange en Asie, le Nil en Afrique, le Danube en Europe et le Rio de la Plata en Amérique.

Puis, l’antre des dieux: le Panthéon. Cet édifice immense est impressionnant. La coupole qui le surmonte est tout aussi incroyable. Vous pouvez y rentrer gratuitement et je vous le conseille, vous en resterez bouche bée et ce n’est que le début de la visite.

Si l’envie vous prend, un petit glacier se trouve juste à droite du Panthéon: c’est la Crémerie Monteforte. Je vous conseille fortement de goûter leur glace à la pistache qui est juste DE-LI-CIEUSE (et pourtant je suis la première à ne pas être fan de la glace à la pistache habituellement). Pour 4€, vous avez un pot de taille moyenne mais plus que bien rempli.

Après cette dégustation, nous nous sommes dirigés vers la Piazza Di Spagna qui est dominée par une église française: Trinità Dei Monti. Celle-ci fait face à l’ambassade d’Espagne en contre bas. Du parvis de l’église, vous y aurez une superbe vue sur les toits de Rome. Continuez alors votre route vers la Villa Medici, baladez vous dans les jardins de la Villa Borghese puis redescendez vers la Piazza Del Popolo.

Notre deuxième jour a commencé par une visite guidée (que je vous conseille vraiment!) du Colisée, du Mont Palatin et du forum romain. Le Mont Palatin est tellement vaste que vous ne pourrez pas tout voir. Il faut savoir que seulement un dixième du Mont est ouvert au public et que même avec notre guide nous n’avons visité qu’un tiers de ce dixième. D’ailleurs, nous avons trouvé notre guide sur le site “La Rome De Julie“. Grâce à elle, nous avons appris énormément de choses en 4 heures. Après votre visite, rendez vous sur la place du Capitole pour voir une vue incroyable sur le forum et le Mont Palatin. Vous pourrez également y découvrir la devanture de la Mairie de Rome ainsi qu’une sculpture de Michel-Ange. Si vous voulez vous amusez un peu, vous pouvez chercher la louve, symbole de la ville éternelle.

Si vous visitez tout ça le matin, voici une petite pizzeria sympa, pas trop chère et pas très touristique près du forum: Massenzio Ai Fori. Ils font des pizzas romaines (à pâte fine, contrairement aux napolitaines qui ont une pâte épaisse). Ce restaurant nous a été conseillé par notre guide qui était romaine.

Continuation vers la Fontaine de Trévi. J’ai été choquée de la grandeur et la beauté de cette fontaine. Evidemment, elle est blindée de monde en journée mais beaucoup plus agréable quand il fait nuit. La légende dit qu’il faut y lancer deux pièces en étant dos à la fontaine: une pour votre vœu, et la deuxième pour revenir à Rome.

Poursuite de cette journée dans le quartier de Trastevere, quartier où il fait bon de s’y perdre. Direction les hauteurs de Rome, sur la place Garribaldi sur laquelle vous vous sentirez tout petit face à la ville et à la chaîne de montagne au loin.

Et tant que vous êtes dans ce quartier, si vous souhaitez acheter de la bonne charcuterie ou du bon fromage local, allez à Antica Caciara où les vendeurs vous accueillent chaleureusement, tout sourire, pour vous faire goûter leurs produits.

Le troisième jour, direction le Vatican. Nous avons commencé par monter sur le dôme de la Basilique Saint Pierre. Attention, prévoyez du liquide car pour monter sur le dôme, c’est 550 marches pour 8€ ou c’est ascenseur + 250 marches pour 10€. Il faut savoir qu’ils ne prennent ni chèque, ni carte de crédit, ni Roma Pass, ni rien du tout QUE DU LIQUIDE. Nous y sommes allés vers 9h et heureusement, car nous n’avons pas attendu très longtemps, que ce soit aux portiques de sécurité ou pour monter dans l’ascenseur.

Le musée du Vatican, est à mes yeux, pas nécessaire sauf pour la Chapelle Sixtine. En fait, si vous n’êtes pas un passionné d’art ou de religion, vous avez très très vite fait le tour. Par contre, se rendre à la Chapelle Sixitine pour y contempler les œuvres de Michel-Ange, ça vaut le détour. Attention, les photos y sont interdites, et la sécurité y veille.

L’entrée au musée est de 8€ pour les 18-25 ans de l’Union Européenne et de 17€ pour les adultes. Elles donnent accès aux 11 musées, à la Chapelle et aux jardins.

Notre dernier après midi dans Rome s’est résumé à trouver des cadeaux pour la famille, goûter le digestif local de Rome: le Sambuca, alcool à base de sureau et d’anis étoilé (un régal), acheter de la charcuterie à Antica Caciara (vu un peu plus haut), et flanner dans les rues romaines (qui me manquent déjà)…

Pour notre dernier soir, nous nous sommes rendus au restaurant Cul de Sac. C’est un bar à vin qui propose assiette de charcuterie, fromage, pâté et tout ça est local. Les serveurs sont italiens mais parlent très bien français, ainsi ils pourront vous conseiller divinement bien. Pour ceux qui préfèrent les traditionnelles alla carbonara, ne vous en faites pas, ils en font aussi 😉 .

Et comme dessert, direction Two Sizes! Ils vendent des tiramisus classique, à la fraise, à la pistache (encore un délice à goûter!) et au caramel à tomber par terre, et tout ça en deux tailles, d’où ce nom évocateur. Les petits sont à 2.50€ et les grands à 3.50€. En plus, il est idéalement situé puisqu’il est dans la même rue que le restaurant précédent.

Malheureusement, je n’ai pris aucunes photos de mes plats de pâtes, mais elles sont très très bien garnies et très fort en parmesan (désolé pour les non-amateur de fromage).

Après ce dessert, dernière petite balade de nuit, car comme je vous le disais, Rome se visite autant de jour que de nuit. Je vous laisse quelques photos du Panthéon, de la Fontaine de Trévi, du Castel Sant Angelo et son pont.

En 3 jours et demi, nous avons marché 59 kilomètres, mangé beaucoup de pâtes et de pizza et essayé de parler italien (avec un mélange d’anglais, d’espagnol et de français).

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Accepter